Auriat

30/11/2013 - Lu 10628 fois
Présentation de la commune d'Auriat
Située à l’extrême sud-est du département, la commune d’Auriat voit ses limites mourir sur la frontière du département voisin de la Haute-Vienne. L’altitude oscille entre 450 et 500m, des prairies mais surtout des bois de feuillus et résineux forment une mosaïque agréable à l’œil, principalement à l’automne avec les tons mordorés des châtaigniers.
Auriat est composée, à l’image de bon nombre de communes creusoises, d’un grand nombre de hameaux dont les principaux sont Le Mazeau, Dourdannes et Alesmes.

Il subsiste également des fermes isolées, dont bien peu maintenant sont consacrées à l’exploitation agricole.
L’église d’Auriat est pittoresque, de petite taille et possède un portail du XVe siècle, elle est située dans le hameau qui a donné son nom à la commune, mais qui paradoxalement en est l’un des plus petits.
Une curiosité géologique, un monolithe dénommé la pierre Fade (la pierre des fées) se trouve près du Mazeau et les photographies l’illustrant permettent d’apprécier l’évolution du paysage creusois en moins d’un siècle. En 1910, la pierre des fées domine un paysage de landes, 70 ans plus tard, elle disparaît dans un bois de jeunes chênes et châtaigniers.

Auriat est une commune paisible, loin des grands axes de migrations saisonnières, faisant le bonheur de ses habitants, des occupants occasionnels des vieilles maisons, qui consacrent leurs vacances à redonner vie à ces nobles pierres, ainsi qu’à des touristes égarés dans l’un ou l’autre des gîtes implantés sur la commune.


L'étang de pêche d'Auriat

 

Pour plus d'informations : cliquez ici !

 

 

 

Article suivant : Bosmoreau les Mines
Mentions légales